Sabine : Enfile tes baskets avant que le maladie ne t’arrête !

Salut Sabine ! Est ce que tu peux te présenter rapidement?12822832_10153595678004608_499212577_o
Je m’appelle Sabine, j’ai 24 ans. Je suis blonde, les yeux bleus, 1 m 75… ( ah non mince ce n’est pas un site de rencontre ! :p ) Non plus sérieusement, je vis à Lyon mais je suis sans cesse dans le train entre Reims, Paris et Lyon…donc en fait parfois je ne sais plus trop où j’habite !  J’ai toujours plein de projets dans la tête, j’ai une soif de vivre insatiable !!! Depuis plusieurs années, je suis atteinte de la maladie de Lyme au stade chronique, donc quand la maladie pointe le bout de son nez on ne voit plus la vie du même côté.

Quand est-ce que tu as commencé à courir? De quel sport tu viens?
Alors quand j’était petite j’ai testé beaucoup de sports : la danse classique, la danse jazz, la gymnastique, le trampoline… Mais il faut que je l’avoue le sport n’a jamais était une passion !
Ah si il y a un sport que j’adorais plus que tout c’était le shopping ! Si, mesdames c’est un sport : – Il faut des bras en béton pour porter les sacs ! – Un mental d’acier pour les soldes! – Des jambes musclées pour arpenter les allées des magasins !
Puis un jour, un médecin me dit que le sport m’est fortement déconseillé et là c’est THE déclic : Cette vulgaire maladie se prend pour qui ? Qui est elle pour m’interdire de faire quelque chose?? À partir de ce jour j’ai décidé de chausser mes baskets ! C’était en janvier 2014.

Est ce que tu veux nous parler de maladie, ton quotidien?
Mon petit compagnon de vi12059967_10153595677974608_1446364803_oe se nomme : Maladie de Lyme. Nommée  » Borréliose de Lyme » c’est une maladie bactérienne. Cette maladie se transmet par une piqure de tique. Pouvant affecter divers organes et toucher divers systèmes, elle évolue sur plusieurs années ou décennies en passant par 3 stades. Non soignée ou sans guérison spontanée au premier stade, cette maladie peut à terme directement ou indirectement affecter la plupart des organes humains de manière aigue et/ou chronique avec des effets différents selon les organes et les patients, et finalement conduire à des handicaps physiques ou mentaux. Des séquelles et rechutes sont possibles.

Voici l’explication scientifique ( j’avoue que c’est un peu pénible à lire…)

Alors concrètement, parfois cette vermine me cloue au lit à cause des douleurs musculaires. Ce qui m’arrive aussi c’est de perdre la boule : je ne connais plus mon adresse, j’oublie des rdv, je ne sais plus ce que j’ai fais 1 h avant… J’ai aussi des problèmes cardiaques… je ne vais pas tout vous raconter sinon dans 3 jours vous serez toujours en train de lire cette article ! Mais malgré toutes ces contraintes, ma maladie est ma fierté ! C’est mon petit truc en plus… Il faut faire de ses faiblesses une force ! Sans Lyme je n’aurai jamais accompli autant de défis, rencontré des gens aussi géniaux. Je peux dire que je remercie le tique qui m’a contaminé, il pensait m’affaiblir mais au contraire il a donné un sens à ma vie et m’a rendue plus forte que jamais !!! J’ai la positiv ‘attitude !

Quel est ton plus beau souvenir de course?
Le 6 Mars 2016, le semi de Paris ! Première course depuis mon dernier séjour à l’hôpital le 1er Novembre suite à un AIT ( Accident ischémique transitoire ). Cette course était plus que symbolique pour moi ! Mettre à nouveau ses baskets pour une course officielle ! Tout était prêt ! J’ai briefé chacun de mes muscles pour ne pas lâcher (oui oui je suis 12837429_10153612158069608_498682980_oun peu zinzin je parle à mes muscles !).  J’ai verrouillé mon mental pour rester focus sur la ligne d’arrivée !

10h30 le départ est lancé, c’est parti ! Je pleure dès les premiers km de joie d’être parmi ces coureurs (bon ok j’avoue je pleure aussi de douleur mais ça on s’en fout !) Ma maman, ma famille,mon amoureux, mes amis sont là pour m’encourager. Me voyant en difficulté dès le 5km, une copine décide de se joindre à moi dans la course pour me coacher (elle a couru 15 km juste pour moi ! Oui je sais j’ai une copine en or ! Merci Sixtine !). Et voilà je vois la ligne d’arrivée ! C’est bon, je l’ai fait !! Objectif atteint : j’ai écrasé la ligne d’arrivée !

Et ta pire galère?
Lors de ma première participation au Trophée Roses des Sables en 2014. C’est un rallye en 4×4 au Maroc, je faisais équipage avec ma maman. (Oui je sais j’ai trop de chance, j’ai une maman aussi barjo que moi ! Rien ne l’arrête !).

Nous d12443433_10153612158029608_1707475657_odémarrons l’épreuve des dunes et là … Paf… On ensable la voiture ! Elle manque de se retrouver sur le flanc ! Nous décidons de creuser… 4h plus tard…47 degrés plus chaud…nous sortons de cette galère !!! Enfin c’est ce que l’on croyait, mais non… ! A ce moment là mes muscles décident de me lâcher, plus de force ! Heureusement maman et l’organisation sont là, on se rebooste, on oublie tout et on termine cette étape avec le sourire !

Quel est ton prochain objectif?
Personnellement, mon prochain objectif est me dépasser encore plus, trouver des nouveaux défis encore plus fous, partager des moments inattendus avec mes proches … bref tout simplement VIVRE !
Et mon rêve ? : que le monde soit moins égoïste et arrête de penser à ses performances personnelles, à sa petite personne… Dans chaque chose négative il y a toujours du positif ! Ne jamais se plaindre ! Positiver !!! ( Je sais que cela m’arrive aussi de broyer du noir, mais cela ne sert à rien, dans ce cas là on se met 2 claques, on sourit et c’est reparti !)

Aujourd’hui, tu as créé l’association l’enfance p12842469_10153595678099608_789454641_oétillante. Est-ce que tu peux nous en dire plus ?
L’enfance Pétillante est une association qui a pour but de convaincre, encourager et soutenir des personnes malades ou handicapées de relever des défis sportifs et solidaires. Le sport est un domaine fédérateur, peu importe son milieu social, son origine, sa langue …on peut tous se retrouver autour d’un ballon non ?? Alors voilà, LEP veut prouver que le sport peut être un médicament comme un autre. De plus il faut arrêter les stigmatisations entre valides, handicapés, malades… Simplement profiter d’une activité tous ensemble pour apprendre de chacun et partager un moment hors du temps.

Plus d’informations sur le site : www.lenfancepetillante.org
Aussi sur Facebook et sur Instagram !

Une réflexion au sujet de « Sabine : Enfile tes baskets avant que le maladie ne t’arrête ! »

  1. Emmanuelle Martin

    Bonjour
    Nous sommes un groupe de mamans d enfants atteints de borréliose et confections. Nous avons imaginé une campagne de prévention.
    Pourriez vous nous aider à diffuser ces affiches.
    Elles sont à disposition sur notre site.
    Merci d avance et bravo pour ce que vous faites.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *