Archives pour la catégorie Interview

Christiane, ex-obèse et TRAILEUSE !!

Christiane, bientôt 54 ans, 1m75, ex-obèse et TRAILEUSE !!

Les 20 premières années de ma vie la course à pied et surtout la marche athlétique faisaient partie intégrante de mon quotidien, je pratiquais la marche athlétique en compétition et j’étais très bien classée au niveau régional, puis je me suis mariée, j’ai eu des enfants, j’ai cessé de travailler et au fil des années, j’ai cessé toute activité physique les kilos superflus sont arrivés, mais pas juste 5 ou 10 comme tout le monde, mais plutôt 30, 40, 60 puis 70 kg.11807671_1028551720511150_3659225429906042864_o
J’étais ce qu’on appelle en « obésité morbide », cela veut dire que mon espérance de vie était menacée.

Bien sûr des régimes au cours de ces 35 dernières années, j’en ai fait comme toutes personnes avec des problèmes de poids, mais on ne perd pas 70 kilos comme on en perdra 4 ou 5. Et les régimes à répétition ont eu pour conséquence de bousiller mon métabolisme de base donc au bout de quelques années le corps résiste à toute restriction alimentaire et refuse de maigrir, c’est paradoxal, mais c’est comme ça.

 

2012, dépressive, en pleine ménopause et au maximum niveau poids, je fais 140 kilos, je n’avais que 2 solutions : mourir ou perdre du poids.
J’ai fait les démarches pour une chirurgie bariatrique dans mon cas un by-pass fut programmé, pour septembre 2013…

Opération le 2 septembre 2013 hospitalisée une huitaine de jours, au cours de la 3 ème semaine post-op. ne me sentant pas trop mal, j’ai décidé d’aller marcher… 20 minutes la première fois, j’ai fait le tour du pâté de maisons et j’ai survécu !! youpi !
Au fil des mois et grâce à la perte de poids qui s’est bien amorcée, j’ai augmenté en durée : 30′, 40′, 1 heure, puis j’ai commencé la randonnée, des sorties de 2, 3, 5 heures avec des dénivelés de plus en plus importants.

11794519_1028551487177840_6786896376946863365_oDepuis octobre 2014, je me suis remise à la course à pied, j’étais encore en surpoids, mais plus obèse, je faisais environ 80 kg, je sais que je dois être prudente, y aller en douceur être à l’écoute de mon corps, les débuts sont difficiles, je débute par quelques dizaines de mètres, mais ma ténacité m’a permis le long de ces mois d’hiver d’allonger la distance, mais hélas, je ne progresse pas, enfin pas assez vite à mon goût…C’est là que je fais la connaissance sur FB d’un groupe de nanas assez sensationnelles les TEE qui sont toujours là pour donner un coup de main aux débutantes, MERCI à vous toutes, j’ai appris énormément en vous lisant. Et surtout en appliquant vos judicieux conseils.
Samedi dernier, 20 juillet 2015, j’ai réussi pour la première fois à faire 20 km non-stop. En 2h30, je suis loin des performances de certaines filles du groupe, mais quel plaisir quand je regarde d’où je viens pour moi, c’est une petite victoire…. Et ce n’est pas fini !!

Marjery, une femme qui entreprend !

marje (8)Salut Marjery, si pour commencer tu nous parlais un peu de toi ?
J’habite en Haute-Savoie au pied des Aravis. Je suis maman de 3 enfants (10 et 2 fois 5 ans ) : des petits sportifs en herbe, vélo, rando, piste, tennis pour le plus grand, via-ferrata.. Hyperactifs ! Mais bon les chats ne font pas des chiens … 🙂 !

marje (5)

 

Comment as-tu commencé le Trail?
J’ai toujours été sportive : gamine, j’ai fait sport-étude gymnastique  à un niveau national. Mes parents m’embarquaient souvent mes frangines et moi en vélo en montagne… Ça laisse des traces !

Puis on rencontre l’homme de sa vie qui fait du Trail et on se dit : Why not ? Pourquoi pas moi ? Alors on se jette à l’eau ou plutôt on se met à courir là-haut 🙂

 

marje (6)Est-ce que tu peux nous parler de ton expérience en Trail?
L’an passé quelques top 20 féminine dont à Samoëns sur le 20km et sur la Sauvage à Pralognan un 28km (1100+ et 1800-)… et une fracture du pouce au 20ème km !!
Pour moi le Trail c’est surtout de beaux paysages, un sport encore convivial, de belles rencontres, une belle énergie en course…
Espérons que cet esprit perdure ! En plus aujourd’hui on est girly même dans l’effort et pleine de boue !!

Tu travailles aujourd’hui sur un projet de poudre énergétique BIO, est-ce que tu peux nous en dire plus?
En effet, Alain Roche mon coach sportif a développé un produmarje (4)it énergie d’endurance sans conservateur, ni additif, bio et fabriqué en France. Énervé par des listes d’ingrédients qui ne tiennent sur les emballages des produits concurrents, il a sauté le pas et investis toutes ses économies dans sa préparation. Il a formulé cette poudre en accord avec ses valeurs : du bio et du naturel. Un esprit sain dans un corps sain.

Je suis convaincue par son produit : il correspond aussi à mes valeurs et je crois en la possibilité de l’introduire sur le marché mais la route est longue et les géants de la diététique d’endurance ne laisse que peu de place… Mais j’y crois et mon chéri dit de moi que je suis une lâche rien ! 🙂

marje (3)

La crème sport déjeuner est une poudre qui permet de réaliser une crème repas à préparer sans cuisson.  Elle est riche en acides aminés (amande). En effet, après un effort de longue durée ayant provoqué des traumatismes sur les cellules musculaires, le corps a besoin d’un renfort en acides aminés. L’apport en protéines doit se concentrer dans les deux à quatre heures dès la fin de l’exercice.
C’est un produit unique à faible teneur en gluten avec 3 fenêtres d’utilisations :

– Un petit déjeuner énergétique naturel sous forme de crème à la texture onctueuse : collation idéale avant une compétition d’endurance ou une journée active. Cette crème a été spécialement élaborée pour renforcer le stock de glycogène avec des apports en glucides à index glycémique modéré ce qui évitera une trop forte montée de la glycémie (taux de sucre dans le sang).

-Une boisson liquide naturelle pendant un effort de longue distance. Cette boisson vous apportera un maximum d’énergie par une diffusion progressive tout au long d’une épreuve longue durée avec son apport en glucide à index glycémique modéré.

– Un aliment naturel de récupération après l’effort : recharge en glucides indispensable pour reconstituer le stock de glycogène.

Ne pas oublier non plus un détail qui a son importance : le glycogène est toujours lié à l’eau : 1g de glycogène est rattaché à 2,5g d’eau environ. Sans eau, pas de stockage en glycogène !

Version sans gluten à venir prochainement.

Du coup les girls si vous aussi êtes soucieuse d’apporter le meilleur à votre corps … Que vous avez l’habitude d’utiliser des produits d’endurance avant-pendant et après, essayez le bio et le naturel..

Vous pouvez acheter ces produits sur : http://www.boutique-diet-sport-energy.com/

marje (1)

Hélène, débordante d’énergie et de projets !

IMGP0190Bonjour Hélène ! Tu es une personne impliqués dans de nombreux projets et on avait envie de mieux te connaitre ! Est-ce que tu peux te présenter rapidement?
De mon prénom Hélène, de mon nom Donzier, de mon âge : 32 ans, de mon statut : mariée et mère de trois adorables blondinets ! Annécienne depuis 5 ans, j’ai passé mon enfance à l’étranger, avant de choisir la région de mon mari la Haute Savoie !  

Comment es tu tombée dans la marmite du Trail?
Je suis tombée un beau jour de 2005 sur les premières revues de Trail, et en arrivant à Marseille me suis précipitée pour m’inscrire au Marseille Trail Club, mon club de cœur dans lequel j’ai rencontré des personnes extraordinaires !


Quelle est ton expérience en Trail?
helene00001L’esprit de compétition en sport nature n’est pas vraiment mon dada ; j’admire celles et ceux qui s’engagent sur toutes ces courses. Pour ma part, je cours tous les jours sur mes sentiers du Veyrier, du Parmelan, du Fier entre 1 heure et 1 heure et demie, c’est un besoin quotidien, et un moment solitaire que j’apprécie plus que tout : seule au milieu de la nature, et des montagnes !

As tu une anecdote croustillante à nous raconter?
Plusieurs même 🙂
Dans le Veyrier l’an passé ; alors que j’entamais une bonne côté raide, je croise un marcheur seul, bizarre, pas très avenant physiquement : gros coup de stress, du coup j’accélère à m’en décrocher les poumons, quelques mètres plus haut je croise une femme, une marcheuse ; je me permets de lui dire que plus bas il y a un homme bizarre seul, sa réponse :
«  Oui c’est mon mari, il est pas méchant vous en faites pas ! »
«  ….  »
GRAND GRAND moment de solitude !

Et puis aussi, il y a quelques semaines, je me suis retrouvée nez à nez avec un énorme sanglier, qui n’était pas décidé à me laisser passer, un gros coup de flippe, un bon sprint, et du coup un bon fractionné !

Mais rien qui ne pourrait effrayer une fan de sensations fortes comme toi 🙂 Si j’ai bien  compris, tu es un peu «touche à tout»  ! Tu peux nous en dire plus?
Je suis multisports : escalade, tennis, alpinisme, natation, roller, ski sous toutes ses formes (de fond, nautique, de rando, de piste), trail, VTT,vélo de route, cascade de glace, paddle, chute libre, kayak, et à partir de cet été : parapente et kite surf….
Assoiffée de défis et de sensations, je ne respire bien qu’en altitude, et surtout quand l’adrénaline monte !

C’est pourquoi tu as intégré une association de sport montagne assez particulière.. helene00002
J’ai intégré GIRLS TO THE TOP en décembre dernier : une belle asso créée par Clémentine Junique, et Alice Grenier. De sacrées sportives, et sacrées nanas, qui souhaitent promouvoir les sports de montagne au féminin : permettre à des femmes de s’initier, de partir ensemble en montagne, d’être autonomes, et de partager leurs expériences !
Nous sommes actuellement sur la préparation de beaux défis, venez voir le site, et suivez la page Facebook, le prochain challenge se passe très bientôt !

Et forcement, une sportive accomplie comme toi se devait de monter sa société dans le sport..
IDVERSO135Je viens de créer ma société pour mêler en un seul toutes mes passions : les enfants, la création, le sport, l’adrénaline, et le challenge !

1. le pôle Kids : formules anniversaires enfants tournées vers la nature, le sport, la montagne, la découverte, la création etc…

2. le pôle Sport Events : mettre en place des Villages enfants sur les manifestations sportives avec deux formules : prise en charge complète des enfants sur le temps de la course ce qui allège la logistique des parents, et permet aux enfants d’être sur le site en profitant d’ une journée riche en animations et activités, et la formule d’ateliers à la carte ouverte aux enfants accompagnés par contre !

3. le pôle Events : animations, ateliers pour enfants sur tout type Evènements : mariages, garden party etc… toujours dans l’esprit d’offrir des prestations inédites, qui sortent des grands classiques !

J’ai ma page facebook : HDAY DREAM , et mon site http://www.hdaydream.com !

Et pour finir, si tu nous parlais de ton challenge un peu fou? 🙂
IMGP0192Le HDAY DREAM TOUR est un challenge que je me suis lancé cet été pour soutenir deux assos : je vais faire la traversée des Alpes du Nord au Sud en solitaire avec mon sac d’alpi et ma guitare. Je compte donner dans chaque refuge un concert pour récolter des fonds pour ces assos !

Emmanuelle, un grand sourire et un immense courage

Salut Emman11095537_10204259168460263_1649624786_nuelle ! On admire ton courage et on est vraiment contente de pouvoir t’interviewer aujourd’hui !  Peux-tu nous parler de toi ?
J’ai 37 ans, en traitement pour un double cancer du sein depuis un an. Je vis ma maladie comme un Trail, je n’ai jamais arrêté de courir pendant les traitements.  Je tire ma force de la course à pied et je compte bien franchir la ligne d’arrivée !!

Impressionnante ! Cela fait longtemps que tu as commencé le Trail?
Je cours depuis 3 ans et demi avec une nette préférence pour le Trail et la course nature : j’aime les longues distances, aux alentours de 50 km.
Je cours uniquement pour le plaisir, en osmose avec la nature, les 5 sens en éveil, j’arrive toujours à papoter en cours de route et je mets un point d’honneur à remercier les bénévoles ! J’aime finir une course avec des étoiles plein les yeux et surtout je garde le sourire !

J’ai cru comprendre que tu avais plusieurs projets en cours : tu peux nous en parler un peu plus?
J’ai été choisie par Karine Zeimer pour être la marraine de son défi Run Amazones cet été : 500km de Gennes à St Flour pour sensibiliser au dépistage précoce du cancer du sein ! Vous trouverez ici notre site  et notre page Facebook.

11166035_10204259168420262_556990900_n 11164048_1617584498455792_4796071656696252860_n
Une fois la page de ma maladie tournée, j’aimerai créer mon Trail rose !

Est-ce que tu as un anecdote à nous raconter?
Plan galère ! Je me suis retrouvée en brassière au milieu de dizaines d’hommes juste avant une grande montée car j’étais trop couverte !!! Mais finalement j’en ai bien ri !! 🙂

11198777_10204259168500264_2041605970_n 10519511_10204353271861403_7224032034061765435_n

Et ton plus beau moment?
Mon plus beau moment..quand j’ai rencontré mon Mamoureux sur le semi de Paris il y a 3 ans.. 🙂

Malgré ton cancer, tu trouves toujours la force de co11180074_10204259168380261_242291314_nurir?
Je me nourris de chaque course, j’engrange un maximun de bonnes sensations, notamment avant chaque opération chirurgicale ! Quand je suis au bloc, je pense à ma dernière course avant de m’endormir..
Depuis un an à chaque foulée, je pense que j’ai la chance de pouvoir encore courir, même si parfois mes cicatrices me font souffrir ou que les traitements me fatiguent, je me dis que courir c’est vivre et avancer, et la vie peut être si belle..
Pour finir : le cancer du sein touche 1 femme sur 8 ou 9 ! C’est énorme !!! Alors un petit dépistage en passant…

Merci pour ce beau témoignage Emmanuelle. Tu es vraiment un bel exemple de force et de courage. On a vraiment été très touchées par ton témoignage.
Je suis hyper fière d’appartenir à la communauté Trail entre elles <3