Archives du mot-clé trail entre elles

stage trail mauritanie

Rassemblement Trail entre Elles : une expérience unique en Mauritanie

Salut les filles !
Il était plus que temps de programmer notre prochain rassemblement, n’est-ce pas ? Comme vous, j’ai soif de voyages, d’aventures, de défis sportifs, mais aussi de rencontres !

Alors, pour ce prochain rassemblement Trail entre Elles, on vous a préparé quelque chose exceptionnel, le genre de voyage qui nous marque à vie.

Je vous propose de se retrouver dans l’Adrar, ce vaste désert situé en Mauritanie. Au programme, une semaine de trek en itinérance dans ce lieu hors du temps : c’est une expérience vraiment unique que je vous propose là !

J’imagine déjà nos fous rires durant cette aventure atypique, nos soirées à papoter et refaire le monde lors des bivouacs, les paysages magnifiques et irréels que nous allons traverser, les ciels étoilées incroyables… D’ailleurs, je compte bien prendre ma caméra et vous faire de nombreuses photos souvenirs !

Ce rassemblement, c’est l’occasion rêver de vivre une incroyable aventure, tout en ayant l’assurance de partir avec un groupe sympa. Par les réseaux, on se connait toutes déjà un peu, et on connait toutes aussi la bienveillance de notre belle communauté.

Bref ! Frissons et fous rire garantis !

stage trail mauritanie

Le programme de ce trek du 28 Janvier au 04 Février 2023

Ce stage est un séjour proposé habituellement par l’agence Allibert Trekking. Nous avons la chance d’avoir Aurélie dans la communauté, qui travaille pour cette agence, et qui s’est démenée pour nous proposer ce séjour rien que pour nous. Encore merci à elle !

Nous partirons toutes ensemble de Paris pour ce voyage.

J1 : PARIS – ATAR – OUED DE TIMAGAZINE

Vol pour Atar. Accueil et transfert jusqu’à l’oued de Timagazine où nous installons le bivouac.

J2 : OUED ET GRANDES DUNES DE TIMINIT – PALMERAIE DE MAADEN

Distance : 15 à 18 km – Dénivelée positive : 200 à 300 m environ. Dénivelée négative : 200 à 300 m environ. 5 à 6 h environ de marche.
Hébergement : tente. Repas inclus : matin, midi, soir.

Départ à pied avec les chameaux dans l’oued de Timinit. Le village s’étale le long de grands cordons dunaires et l’on peut même apercevoir d’anciennes maisons abandonnées suite à leur envahissement par le sable. Après avoir longé l’oued et les palmiers, nos pas nous emmènent au cœur de grandes dunes blondes majestueuses qu’il faut franchir pour rejoindre la palmeraie écologique de Maaden. Déjeuner et visite de la palmeraie (avec l’aide de l’association de Pierre Rabhi, les habitants ont adopté l’agriculture biologique et les résultats depuis quelques années sont très encourageants). Le contraste de couleurs est saisissant au moment du soleil couchant. Bivouac au milieu des dunes.

J3 : GUELB EL MARAD – CHATOU ES SAGHIR (PEINTURES RUPESTRES)

Distance : 15 à 18 km environ – Dénivelée positive : 200 à 300 m environ. Dénivelée négative : 200 à 300 m environ. 5 à 6 h de marche.
Hébergement : tente. Repas inclus : matin, midi, soir.La caravane de chameaux continue sa progression par l’oued Guelb el Marad pour rejoindre la vallée Blanche. Puis le sable et les falaises aux roches ocre se mélangent. La palette de couleurs est magique. Arrivée à Chatou es Saghir et pique-nique au pied du Chatou. Dans l’après-midi, randonnée pour atteindre la crête de Chatou es Saghir et découvrir des “girafes rupestres”, témoignage d’un temps ancien où la savane occupait l’emplacement du désert actuel. Temps libre pour profiter de la vue jusqu’au coucher du soleil avant de rejoindre le bivouac. Nuit sous tente ou à la belle étoile.

J4 : TOUNGAD – FORTERESSE DE CHATOU EL KÉBIR

Distance : 15 à 18 km environ – Dénivelée positive : 300 m environ. 5 à 6 h de marche.
Hébergement : tente. Repas inclus : matin, midi, soir.Remontée de la vallée Blanche avec en ligne de mire les pointes rocheuses de Chatou el Kébir, véritables sentinelles au milieu des sables. Un peu avant, le village de Toungade apporte vie et fraîcheur grâce à l’ombre de sa palmeraie. L’activité dans les villages est intense lors de la guetna (récolte des dattes à la fin de l’été). Le reste de l’année, ils sont habités de façon plus ponctuelle. Continuation dans la vallée qui s’élargit peu à peu, mais les falaises qui la bordent restent impressionnantes. Bivouac au cœur de la vallée Blanche.

J5 : VALLÉE BLANCHE – DUNES CHANTANTES

Distance : 15 à 18 km environ – Dénivelée positive : 300 à 400 m environ. Dénivelée négative : 300 à 400 m environ. 5 à 6 h environ de marche.
Hébergement : tente. Repas inclus : matin, midi, soir.Ce matin, réveil dans la vallée Blanche, oued serti de cordons de dunes à la couleur claire provenant de l’érosion des massifs alentours. Départ en direction des grandes dunes d’Enwekane et montée au sommet de certaines d’entre elles d’où nous profitons d’un magnifique panorama sur la vallée Blanche et les plateaux environnants.
Descente de quelques grandes dunes en courant pour les amateurs… Nuit sous les étoiles.

J6 : VILLAGE DE TINTEMDEJ – CANYON DE N’TIZINTE – CIRQUE MAJESTUEUX D’EL BAKA

Distance : 15 à 18 km environ – Dénivelée positive : 200 à 300 m environ. Dénivelée négative : 200 à 300 m environ. 5 à 6 h environ de marche.
Hébergement : tente. Repas inclus : matin, midi, soir.

Progressivement, nous sortons sort de la vallée Blanche. Traversée du village de Tintemdej, rencontres avec les villageois et les écoliers, avant d’arriver au canyon de Tizinte, lieu de notre pique-nique. Remontée du canyon dans un oued sablonneux jusqu’à atteindre la dune de Guerd Hel Abdallahi, puis le magnifique cirque d’El Baka. Bivouac au cœur du cirque pour notre dernière nuit sous les étoiles.

J7 : CIRQUE D’EL BAKA – OASIS DE TERJIT – ATAR

Distance : 7 à 8 km – Dénivelée positive : 150 m environ. Dénivelée négative : 150 m environ. 2 à 2 h30 environ de marche.
Hébergement : auberge. Repas inclus : matin, midi, soir. Transfert : 2 h 30 à 3 h environ.Ultime randonnée en direction de l’oasis de Terjit, située à l’ombre d’une faille, dans un canyon. Accrochées aux rochers surplombants, d’énormes stalactites laissent filtrer goutte à goutte une eau parfaitement pure. La verdure est partout dans ce canyon à la fraîcheur bienvenue. De jolies vasques d’eau claire invitent à la baignade pour ceux qui le désirent. Déjeuner pique-nique puis, en fin d’après-midi, transfert en véhicule pour rejoindre Atar et l’auberge où nous passerons la nuit.

J8.: ATAR – PARIS

Transfert à l’aéroport et vol retour vers la France. 

Tarif : 1395 euros

LE PRIX COMPREND / NE COMPREND PAS

Le prix comprend
— Le vol Paris-Atar aller et retour en vol affrété, classe économique.
— Les taxes d’aéroport au départ d’Europe
.— Les transferts terrestres décrits dans le programme en véhicules réservés au groupe (minibus ou 4 x 4 selon le parcours). 
— L’hébergement tel que décrit, en tente double.
— Les repas tels que mentionnés dans le programme.
— L’encadrement par un guide-accompagnateur Allibert mauritanien francophone.
— L’assistance d’une équipe locale (chauffeurs, cuisinier, chameliers et leurs animaux de bât).
— Le matériel de camping (tente-mess -khaïma-, tentes de couchage, matelas mousse épais) et de cuisine.
— Une trousse de secours collective.

Le prix ne comprend pas

— L’assurance annulation/interruption de séjour/perte de bagages et l’assistance.
— L’éventuel coût d’un test PCR (environ 70€) et de toutes autres formalités sanitaires pour rentrer en France.
— Tout ce qui n’est pas indiqué sous la rubrique “Le prix comprend”.

Vos dépenses sur place
— Les visites et transferts non prévus au programme.
— Les boissons.
— Les pourboires.

Rendez-vous sur le site d’Allibert Trekking pour avoir plus d’informations sur ce séjour.

Comment s’inscrire ?

Comme il s’agit d’un groupe VIP, l’inscription passe obligatoirement par l’intermédiaire d’une conseillère en voyage dédiée en la personne de Claire, joignable au 04 76 45 39 54 ou par email : c.maraquin@allibert-trekking.com

On se dit à bientôt ?

Hiiiii ! j’ai trop hâte !!

Isa

On part ensemble à Madère ?

On part ensemble à Madère ?

Je ne sais pas pour vous, mais moi en ce moment, j’ai envie d’humain, de retrouver les copines, et de partager une aventure ! Alors avec notre TEE Aurélie, qui travaille chez Allibert Trekking, on s’est creusé la tête pour proposer un stage sur mesure pour les TEE ! Direction Madère! Encore merci à elle. Lire la suite

Raid la Saharienne

Les Trail entre Elles à la Saharienne !

Les Trail entre Elles à la Saharienne !

Le Raid la Saharienne est un raid solidaire féminin.
Trail, Run and Bike, Tir à l’arc, les épreuves s’enchaines, par équipe de 2 ou de 3.
Mais ce raid, c’est surtout une incroyable expérience sportive, et une belle aventure humaine.
Lire la suite

Rassemblement Massif des Dentelles : rendez-vous 28-29-30 Mai

Rassemblement Massif des Dentelles : rendez-vous 28-29-30 Mai

Lieu du stage : Les dentelles de Montmirail, à deux pas du Mont Ventoux

On en parlait depuis un moment : le voici enfin, notre prochain rassemblement !

L’occasion de se retrouver, courir ensemble, papoter, papoter encore, et prendre beaucoup de photos !

Cette fois-ci, je suis vraiment très heureuse de vous emmener près du mont Ventoux, dans le massif des dentelles de Montmirail, réputé pour la beauté de ses roches pointues qui cisèlent l’horizon de la Provence.

 

Autre nouveauté sur ce stage Trail, vous allez faire du Trail évidemment, mais aussi du VTT sur une demi-journée, afin de découvrir la région d’une manière ludique !  Vous savez que j’aime bien mettre une petite composante multisport sur les stages ! Pas de panique, c’est un circuit adapté aux débutantes, il n’y a aucune difficultés, et surtout, cela va nous permettre de voir pleins de trucs. Vous verrez, ce n’est que du bonheur !

Notre Accompagnateur Moyenne Montagne sera Anthony Gay, 3ème à la CCC, 6ème au Grand Raid à la Réunion.
Il connait maintenant notre tendance à bavarder énormément : il est prêt à nous affronter une fois de plus 🙂 Bonne humeur et humour seront au programme.

 

Pour qui est ce stage?

Tu es une habituée du Trail ? Ce stage est l’occasion de te perfectionner et de profiter des conseils d’un pro dans la bonne humeur !

Tu débutes en Trail? Ou tu n’en a jamais vraiment fait ? Pas de soucis ! On n’est pas la pour faire des chrono, mais pour se retrouver, échanger, partager. Entraide et bienveillance sont les mots d’ordre !

Si tu as un doute sur ton niveau, n’hésite pas à nous envoyer un petit message !

Déroulement du stage Trail entre Elles

Vendredi 28 Mai :
Apéro des régions à partir de 18h au gite des dentelles de Montmirail : venez nous faire découvrir vos petites spécialités locales !
Dîner et soirée de présentation du stage.

Samedi 29 Mai  :
Le matin, sortie trail toute ensemble, puis repas sous forme de pique-nique.
L’après-midi, nous ferons des groupes de niveau. Un groupe part en trail, l’autre en sortie randonnée VTT « chasse aux trésors ». Le parcours VTT ne comprend aucune difficulté, et vous permettra de découvrir le massif des Dentelles de façon très ludique !
Dégustation de vin.
Dîner et soirée endiablée !

Dimanche 30 Mai :
Inversement des groupes le matin: trail pour l’un et sortie randonnée VTT « chasse aux trésors » pour l’autre.

Repas sous forme de pique-nique.
Nous finirons le stage par une nouvelle sortie toutes ensemble en Trail.

Retour gite dans l’après-midi et fin du stage vers 17h.

Comment s’inscrire?

Le stage revient à 290 euros TOUT COMPRIS : encadrement, pension complète du vendredi soir au dimanche aprèm, activité VTT et moniteurs…
On a vraiment tiré les prix au plus bas pour vous proposer un stage unique !
Je serais également sur place, avec mon appareil photo, pour vous ramener de chouettes souvenirs. 
Vous aurez également l’occasion de tester des produits 🙂

Si vous avez besoin d’informations complémentaires , écrivez à Anthony@aupa-agence.com ou passez un petit coup de fil au 06 50 58 00 15 !

Covoiturage : comme d’habitude, un covoiturage sera organisée entre les participantes. N’hésitez pas à me contacter si vous avez peur d’être seule.

A bientôt?

Le Jura, on vous raconte !

Pour ce 5ème rassemblement, 40 TEE ont répondu à l’appel pour un weekend déjanté dans le Jura !

Stage pluvieux, stage heureux !

Il y a toujours de la pluie sur nos rassemblements. Du coup, j’ai demandé à nos meilleurs météorologues de se pencher sur la question pour qu’on ait enfin des conditions optimales sur ce rassemblement : ils étaient unanimes, début juillet est toujours synonyme de beau temps dans le Jura.

Bref, du  coup, on s’attendait à avoir ça.

Mais au final, on a eu ça :

Mais commençons par le commencement !

Nos courageuses TEE sont arrivées le vendredi soir. Et la, je crois qu’on peut vraiment dire un grand merci à toutes les marques qui ont cru en nous !

Charlotte et Lucie la marque JULBO étaient la, avec un petit stand. Nos TEE ont ainsi pu tester les modèles de lunettes femme durant tout le weekend. Elles ont eu aussi plein de petits cadeaux, dont ce magnifique bandeau !

Anita aussi nous a accompagné lors de ce rassemblement. Ma marque fétiche de sous-vêtements de sport a mis à disposition pour les filles son parc de test. L’occasion de découvrir leur différents produits.

Enfin, MULEBAR nous a permis de goûter ses dernières barres (hummm celle à la Piña colada), nous avons pu aussi tester le pouvoir énergisant du jus de Baobab BIO de Matahi, et Iswari nous a donné de la force le matin avec leur délicieuse gamme de « l’Eveil du Bouddha »
Bref, un goodie bag bien rempli !

Le samedi !

Comme nous étiez nombreuses sur ce rassemblement, nous avons fait 3 groupes de niveau différents.

L’objectif de la journée était simple : après une petite visite de la glacière, un petit sommet, et une initiation à la course d’orientation, les 3 groupes devaient se retrouver à Nyon pour une petite baignade au lac Léman. Puis, retour en train jusqu’à l’hôtel.

Bon, autant vous dire toute de suite que je n’ai pas vu l’ombre d’un bikini ! Finalement, les filles ont jugé que la météo n’était pas satisfaisante pour parfaire leur bronzage. Mais le mauvais temps n’a pas entamé leur entrain et leur bonne humeur ! Et certaines se sont même trouvées une passion pour la course d’orientation (hein Sophie? Et Rabea?)

Finalement, les plus courageuses d’entre nous ont tout de même sortis les maillots dans la piscine du chalet. Et les papotages sont allés de bon train dans le sauna.

Voici les parcours :
– Samedi, groupe 1 avec Stéphane (enregistrement GPS) : http://www.visugpx.com/tELcPinwx4
– Samedi, groupe 2 avec Thomas (tracé sur carte) : vidéo : http://www.visugpx.com/XoRbsBj2Ez
– Samedi, groupe 3 avec Martin (enregistrement GPS) : http://www.visugpx.com/VNB84UcVRj

Dimanche

Dimanche matin, le réveil sonne. Pleine d’espoir, on ouvre les rideaux de la chambre. Euh… Ca ressemble à un film d’horreur dehors ! On ne voit pas à 3 mètres !

Mais finalement, la plupart des filles se motivent pour prendre le départ. Faut dire que Martin nous a bien chauffé ! Et puis bon, on est quand même venu pour courir… et pour papoter 😉 ! Au grand dam de ces messieurs !
Du coup on décide de fusionner 2 groupes pour pouvoir un peu plus échanger entre nous, et c’était super sympa !  🙂

Voici les parcours :
– Dimanche, groupe 1 avec Stéphane (enregistrement GPS) : http://www.visugpx.com/V4LGeyRKKg
– Dimanche, groupe 2-3 avec Martin et Thomas (enregistrement GPS) : http://www.visugpx.com/Lr64wgZSUf

Et pour conclure

Encore un super stage avec vous les filles ! J’ai vraiment été impressionné par votre bonne humeur, vos sourires, votre énergie, malgré la météo maussade. Bon par contre, on a raté le grand Tetra, il faudra revenir :p

Peut-être cet hiver?

Un grand merci également à nos guides ! Vous pouvez retrouver vos coordonnées juste en dessous, si vous souhaitez retourner en montagne avec eux ou si vous avez besoin de conseils pour venir dans les secteurs qu’ils connaissent :

– Martin est Accompagnateur en Montagne (randonnées, trails, raquettes à neige), Moniteur VTT et moniteur de Ski de fond à « La Boîte à Montagne » aux Rousses, Jura.
Martin ROMARIE – https://www.la-boite-a-montagne-jura.fr/ – 06 37 10 77 61 – martin.romarie@gmail.com – https://www.facebook.com/martin.romarie

– Stéphane est Accompagnateur en Montagne (randonnées, trails, raquettes à neige) au « Bureau Montagne Haute Tarentaise » à La Rosière, Savoie.
Stéphane REGAZZONI – http://www.bureau-montagne-haute-tarentaise.fr/ – 07 87 10 73 22 – stephane.regazzoni@orange.fr – https://www.facebook.com/stephane.regazzoni

– Thomas est Accompagnateur en Montagne (randonnées, trails, raquettes à neige) et moniteur de VTT dans la Vallée des Belleville (Val Thorens, Les Menuires, Savoie), auparavant dans les Alpes Maritimes et le Mercantour. J’organise aussi des séjours en France, Italie et à La Réunion via ma petite société « qispi ».
Thomas BALAY – https://www.qispi.fr – 06 82 32 37 38 – thomas@qispi.fr – https://www.facebook.com/thomas.vtt.rando

Merci également à l’association coeur de runneuses pour la participation au stage

 

Mélanie : « J’ai eu envie de partager ma passion et de parler de sujets classiques en montagne comme la prise de risque »

Coucou Mélanie, est-ce que tu peux te présenter rapidement ?
Je m’appelle Mélanie, j’ai 39 ans et je viens de sortir mon premier roman : une fiction qui se déroule à Chamonix, dans le milieu du trail running.
C’est la rencontre d’un français champion de trail et de freeride, et d’une sociologue américaine qui travaille sur les sports à risques en montagne. Elle s’initie au trail, jusqu’à courir un ultra.

 

Bon et du coup, je suppose que tu es toi même une traileuse? Tu nous racontes un peu?
J’ai découvert le trail il y a huit ans, en accompagnant mon mari sur des ultra-trails. J’étais enceinte à l’époque, et je me suis mise à courir un an plus tard. J’ai commencé sur route, puis je suis partie sur les chemins, seule en montagne, et j’ai eu un coup de foudre pour ce sport. Par contre je n’ai jamais ressenti le besoin de m’inscrire sur une compétition, surtout que j’ai rapidement été absorbée par l’écriture de mon roman. Mais cela pourrait changer…

 

Ah? Tu penses t’inscrire à une course ?
Quand je lis toutes les publications dans les groupes de traileurs comme Trail entre elles, celame donne envie et je me rends compte que tout est possible, chacun à son niveau, et qu’il existe des courses de moins de 80Km, ce que j’avais fini par oublier en écrivant le roman… Mais il se trouve que j’ai eu mon deuxième enfant en 2016, et quand j’ai voulu reprendre la course cette année, le corps n’a pas suivi. C’est en train de revenir, mais il fallait trouver les bons traitements et se donner le temps.

 

Ton roman « Et si tout s’arrêtait là ? » vient de paraître aux Editions Glénat. Qu’est-ce qui t’a donné envie de l’écrire?
En 2013, j’ai eu un accident en snowboard, seule en hors-piste. J’ai fini à l’hôpital avec une semaine d’arrêt de travail… C’est à ce moment-là que l’idée de l’écriture s’est imposée. Les personnages me sont venus tout de suite, avec un parti pris pour un point de vue féminin, assez rare dans la littérature de montagne, même si c’est en train de changer.

J’ai eu envie de partager ma passion et de parler de sujets classiques en montagne comme la prise de risque. Et rapidement mon fil rouge a été le thème de la liberté et de l’émancipation : libération des pressions parentales, découverte de son corps par le sport, mais aussi par le sexe… On me demande souvent si j’assume d’avoir mis des scènes de sexe, la réponse est oui ! 

 

Et du coup, où peut-on trouver ton roman ?
Il est en vente dans les librairies et les magasins de sport au rayon livres de montagne. On letrouve à Cultura et à la Fnac avec les récits de voyages.

Et il peut être commandé dans n’importe quelle librairie de France, ou sur internet. J’ai mis les liens sur mon site www.melanievalier.com ou sur ma page Facebook Mélanie Valier – Auteur.

 

Un petit mot pour la fin?
Faites-vous plaisir en courant, sentez vous libres, et lisez mon livre car il donne encore plus envie de courir 😉

 

Laurianne et son projet : « J’irai courir pour vous »

Salut Laurianne ! Bloggeuse, tu racontes tes aventures sur ta page « Les tribulations d’un Escargot de Trail ». Du coup on avait envie de mieux te connaitre. Tu nous racontes un peu qui tu es ?
Je m’appelle Laurianne, et j’ai 32 ans. J’ai longtemps cherché ma voie et usé les bancs de l’école. Il faut dire que j’adore étudier – malgré une handicapante mémoire de poisson rouge – et tout me passionne : fac de japonais, école de photo, pompier volontaire, un (très court) passage en histoire de l’art et lettres moderne, avant de trouver enfin ma vocation : infirmière!

J’ai travaillé auprès de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer pendant deux ans, avant de démissionner et de m’accorder une année sabbatique, notamment pour réaliser un projet cher à mon coeur.

En dehors du travail, beaucoup de lectures diverses et variées, une tendance à aller vers un mode de vie plus simple et plus respectueux de la nature, des musées, les amis, la famille, et bien sûr… le trail !

trail-entre-elles-stage-calanques-1040291

Comment tu as commencé le Trail? Ca fait longtemps?
J’ai commencé à courir à 25 ans, pour devenir pompier (il fallait être sportif apparement, quelle drôle d’idée ! ). La progression a été douloureuse et lente, mais ensuite le virus ne m’a plus quitté. J’ai commencé par la route, par le marathon de Toulouse pour être exacte : cela faisait trois mois que je courais, ce n’est donc pas l’experience la plus agréable de mon petit parcours de coureuse. J’ai ensuite poursuivi avec des semi-marathon, type d’épreuve que j’affectionne encore.

Il y a quatre ans, un ami m’a proposé de participer à l’Impératrice, un trail de 10 km en forêt de Fontainebleau. Cela a été un véritable coup de foudre. Je me suis demandé pourquoi j’avais perdu autant de temps sur la route alors que de somptueux sentiers m’attendaient en forêt.

trail-entre-elles-stage-calanques-8018

J’ai également réalisé que les longues distances, impossibles en route car trop contraignantes pour mes genoux, me tendaient les bras… j’ai donc augmenté progressivement les distances, et pour l’instant ma plus longue est le trail de Sens, environ 60 km. J’ai encore l’intention d’augmenter, jusqu’à l’ultra, avec le rêve fou de finir un jour la Diagonale des Fous.

Mais si j’arrive à courir longtemps… je n’en cours pas moins très lentement ! A tel point que je me suis auto-proclamée Escargot. Ma façon de vivre les trails est toute particulière; je n’aime pas me faire mal donc j’y vais à mon rythme, je n’hésite pas à m’arrêter pour prendre des photos, discuter avec les bénévoles, envoyer quelques messages à mes amis… Résultat, je finis souvent dans les derniers, voire dernière, quand je ne me fais pas éliminer sur les barrières horaires !

Mais je finis toujours mes courses avec un grand sourire et en prenant beaucoup de plaisir.

 

Je suis sure que tu as une super anecdote pour nous ! Tu nous raconte?
Une anecdote? Je faisais utrail-entre-elles-stage-calanques-093626n trail de nuit à Buthiers. Rapidement, je me retrouve seule, et très probablement dernière. Je vous laisse imaginer l’ambiance; il fait nuit noire, je suis seule, en pleine forêt, avec des bruits étranges aux alentours, aucun autre coureur en vue et seul le balisage me tient compagnie.

Vers le sixième kilomètre, le trail emprunte un trajet des plus sympathiques: il faut se glisser sous les rochers et ramper dans une grotte sur environ deux cent mètres… le plafond est tellement bas qu’il est impossible de progresser autrement qu’allongé ! Vaille que vaille, centimètre par centimètre, en priant pour ne pas me faire manger par une bestiole quelconque et ne pas avoir raté la sortie, je finis par sortir de la grotte.

Je termine la course, et fait part de mon étonnement à mes amis qui l’ont également courue :
« Tout de même, le coup de la grotte en pleine nuit, pas génial! »
« Quelle grotte Laurianne? »
Oui. Vous avez bien compris. Je suis passée dans une grotte effrayante, j’ai perdu 15 minutes, j’ai vécu de longues minutes d’angoisse… pour rien! Je m’étais simplement trompé de chemin!

trail-entre-elles-stage-calanques-9601

Aujourd’hui tu as un magnifique projet, tu veux nous en parler un peu plus?

Avec grand plaisir!trail-entre-elles-stage-calanques-5

En 2011, ma tante Marie-Sylvie, dont j’étais très proche, a été diagnostiquée porteuse de la maladie de Charcot ou sclérose latérale amyotrophique. C’est une maladie neurodégénérative qui atteint progressivement les neurones chargés d’envoyer les informations du cerveau jusqu’aux muscles, entraînant une paralysie progressive, jusqu’au décès.

Ma tante s’est éteinte en 2015, après de longues années de combat, mais toujours en gardant son humour et sa joie.

J’ai toujours eu envie de faire quelque chose pour cette cause. Et puis cette année, l’idée, puis l’occasion et enfin les moyens se sont présentés.

J’ai eu envie d’agir à mon échelle, en faisant ce que je sais faire de mieux: courir.

J’ai donc décidé de lancer un projet un peu fou et ambitieux: aller courir une semaine dans chaque région de France pour sensibiliser à la maladie et récolter des dons pour l’ARSLA, une association qui s’occupe à la fois de la recherche et d’aider les personnes atteintes de la maladie de Charcot.

Le but est triple; récolter des dons, découvrir la France, et rencontrer de nouvelles personnes.
Chaque rencontre sera ensuite « croquée » sur le site internet, illustrée par des photos, relayée sur ma page FB et sur la page des TEE, et filmée tout au long de ce Tour de France un peu particulier.
Le projet commence au 27 mars et se termine le 25 juin. 13 régions, 13 semaines pour lutter contre la maladie de Charcot, voilà l’objectif!

J’ai donc sollicité l’aide aux TEE (Trail entre Elles) : le projet a eu un accueil très chaleureux; j’en suis encore étonnée et émerveillée. Sans elles rien ne serait possible… mais l’aventure, et le travail, ne fait que commencer! Je voulais en profiter une nouvelle fois pour les remercier… elles sont formidables !

Un petit mot pour la fin?
Je suis en train d’organiser tous les plans de route et je n’ai qu’une chose à dire: pourquoi n’ai je pas été plus attentive en cours de Géographie française??

Suivre Laurianne sur sa page FB : https://www.facebook.com/escargotdetrail
Le site WEB : www.courirpourvous.com
Pour faire un don: https://www.helloasso.com/utilisateurs/viautour-laurianne/collectes/j-irai-courir-pour-vous

trail-entre-elles-stage-calanques-3